Local phytosanitaire

Comment ranger son local phytosanitaire ?

Vous avez un local phytosanitaire, mais vous ne savez pas comment ranger ce dernier ? Pas de panique, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez facilement vous y retrouver. Ainsi, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas ranger correctement votre local phytosanitaire. Prêt ? Alors, c’est parti !

Pourquoi le rangement d’un local phytosanitaire est-il important ?

Ça y est ! Vous avez enfin votre local phytosanitaire ! Mais vous ne savez pas exactement comment ranger ce dernier ? Vous vous demandez même si c’est quelque chose d’important ? Voici les différentes raisons qui devraient vous pousser à bien le ranger :

Cela vous permettra de savoir exactement où se trouve vos produits. En effet, vous pourrez facilement vous y retrouver, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.
Le rangement de votre local phytosanitaire en va également de votre sécurité, mais aussi celle de vos employés. En effet, il faut vraiment que le rangement soit optimisé pour éviter tous risques d’accidents.
Notons également qu’il est conseillé de mettre certains produits en hauts et d’autres en bas. Cela évite les accidents.
Comme vous pouvez le constater, le rangement de votre local doit vraiment être fait à la perfection afin que tout se passe pour le mieux au sein de votre entreprise.

Règle 1

La première règle importante à prendre en compte est tout simplement que votre local phytosanitaire doit toujours être toujours fermé à clé. En effet, il ne doit pas y avoir un cadenas, il faut vraiment que ce soit une clé que le gérant de l’entreprise devra posséder. Aucune autre personne de l’entreprise ne doit être en mesure de pouvoir accéder à ce local sans l’accord du personnel.

Règle 2

La deuxième règle que nous pouvons vous donner pour ranger votre local phytosanitaire est tout simplement de ne pas mettre n’importe quel produit côte à côte. En effet, les produits toxiques et mortels doivent être séparés des produits cétogènes et mutagènes qui sont toxiques pour la production. Notons également que vous pouvez parfaitement mettre ces produits sur les étagères du haut, tout en pensant à bien les séparer.

Règle 3

Il y a également d’autres produits qui doivent être séparés. En effet, ceux qui sont inflammables ne doivent pas être à côté des produits comburants. D’ailleurs, vous pouvez mettre les comburants en bas de votre local et les inflammables sur une étagère intermédiaire de l’autre côté.

Règle 4

Pour ce qui est des produits corrosifs, ces derniers doivent être stockés dans des cuvettes pour éviter qu’il y ait un accident.

Règle 5

Si vous avez des produits plus autorisés ou périmés, il faut les stocker sur une étagère du bas, tout en mentionnant “ne pas utiliser” sur les différentes bouteilles.

 

En conclusion, ranger son local phytosanitaire n’est pas forcément ce qu’il y a de plus compliqué. En effet, il vous suffit de prendre en compte les différents conseils que nous avons pu vous donner et le tour est joué ! Nous espérons que cet article vous aura été utile.

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *