Local phytosanitaire

Tout savoir sur le local phytosanitaire !

Vous avez besoin d’un local phytosanitaire ? Vous ne savez comment vous y prendre ? Si vous êtes à la recherche d’informations sur ce type d’élément, vous êtes au bon endroit. En effet, à la fin de cet article, vous saurez presque tout sur le local phytosanitaire et son aménagement. Prêt à en apprendre plus ?

Qu’est-ce qu’un local phytosanitaire ?

Le local phytosanitaire est un élément vraiment important pour la sécurité d’une personne. En effet, ce dernier va tout simplement vous protéger vous et votre entourage d’un accident ou encore de la pollution.

Il faut prendre en compte que c’est un élément obligatoire dès lors que vous possédez des produits dangereux sur une exploitation ou encore au sein d’une entreprise. Il faut aussi noter que vous ne pouvez pas réaliser cet endroit comme bon vous semble. En effet, ce dernier doit respecter certaines normes pour être efficace, le cas échéant.

Bien que cela soit appelé “local phytosanitaire”, il n’est pas obligatoirement sous forme de local. En effet, cela peut être une simple armoire métallique qui protégera les personnes présentes dans la pièce en cas d’accident, par exemple.

Que dit la loi en termes de réglementation ?

Vous l’aurez certainement compris, le local phytosanitaire possède une réglementation assez stricte qu’il faut prendre en compte. Voici toutes les informations que vous avez besoin de connaître avant de mettre en place ce type de local :

  • La construction : comme vous devez certainement vous en douter, il n’est pas forcément possible de construire son local phytosanitaire n’importe où. En effet, ce dernier doit se trouver à 35 mètres au minimum d’un cours d’eau, des puits, des mares ou encore des espaces de forage. Il faut aussi prendre en compte que ce local doit toujours être fermé à clé, mais aussi aéré et ventilé. Notons également que les portes doivent forcément s’ouvrir vers l’extérieur. Aussi, vous devez mettre un extincteur à poudre non loin de votre local phytosanitaire pour être sûr de pouvoir agir en cas d’accident.
  • La protection des utilisateurs et de la santé humaine : vous l’aurez compris, seuls certains produits doivent être stockés au sein de cet espace. Vous ne devez pas mettre de produit destiné à l’alimentation humaine ou animale au sein de ce dernier.

Quelques recommandations pour une meilleure sécurité

Pour que vous ayez un local phytosanitaire qui soit vraiment pratique et sécuritaire, nous allons vous donner quelques conseils :

Vous devez vraiment bien choisir le lieu où vous allez poser votre local phytosanitaire. Notons également qu’avec un animal ou une personne, ce dernier doit se trouver au moins à 50 mètres.
Nous vous conseillons également un aménagement particulier pour ce type de local.

 

En conclusion, le local phytosanitaire est vraiment quelque chose d’important dans certains domaines. Néanmoins, ce dernier doit être construit et aménagé de la meilleure des façons pour être efficace. Nous espérons que cet article vous aura aidé à y voir plus clair !

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *